arrow_back

Illiers-Combray / Thiron-Gardais La Véloscénie

25,18 Km
1 h 40 min
J'ai l'habitude
4.5
Illiers-Combray
Thiron-Gardais
Changement de décor : les premières collines du Perche font leur apparition, tout comme le Domaine de l’Abbaye de Thiron-Gardais et ses beaux jardins. Le Perche nécessitera les premiers efforts, très vite récompensés par des paysages vallonnés et verdoyants à perte de vue. Un bel itinéraire en perspective !
97 m 181 m

Aménagements de l'étape

Sur route: 25,08 km Voie cyclable: 0,10 km

Itinéraire

L'itinéraire quitte Illiers-Combray par une très courte piste cyclable enjambant un cours d'eau. Petite route jusqu'à l'intersection avec la D 922 où il est nécessaire de rester vigilant. Cette section plus délicate se poursuit jusqu'à l'entrée de Méréglise. Ensuite, petites routes à faible trafic avec deux passages en sous-bois agréables.

Gare à proximité :

  • Gare d'Illiers-Combray

A ne pas manquer

Le jardin du château de Frazé : le spectacle saisissant d'un château défensif médiéval avec douves sèches, mâchicoulis, pont-levis, orné de décoration gothique flamboyante et foisonnante.

La boutique de "L'étape des saveurs" pour découvrir les produits locaux d'Eure-et-Loir.

L'abbaye de Thiron-Gardais et le Collège royal et militaire, propriété du célèbre Stéphan Bern.

Vous avez aimé ?

Vous aimerez surement ça aussi...

Ils l'ont fait

L'avis des voyageurs

sur Illiers-Combray / Thiron-Gardais
Note des internautes (1) 4,5
Léopold
star star star star star_half
(sam 31/07/2021 - 15:09)
4 /5
Sécurité
5 /5
Balisage
5 /5
Intérêt
4 /5
Services
Magnifique étape

Le paysage se transforme brusquement à la sortie d’Illiers-Combray. Le vélocipédiste affamé pourra auparavant se restaurer dans la petite crêperie attenante à l’église - prix doux et accueil charmant - ou s’approvisionner dans la zone commerciale à l’entrée de la ville puis, bien sûr, visiter la maison de Tante Léonie (réouverture après restauration en 2022, pour le centenaire du décès de Marcel Proust ; en attendant, un musée provisoire devrait être mis en place dans la ville par l’Association des Amis de Marcel Proust, qui gère la maison). Possibilité de laisser les vélos près de l’accueil de la maison pendant la visite ; accroché-vélos près de l’église. L’enchantement se poursuit dans la ville par le circuit proustien, bien aménagé (circuit disponible à l’office de tourisme), qui serpente près du Loir - la Vivonne d’ « À la recherche du Temps Perdu ». Ne pas manquer le Pré Catelan, joli jardin ayant appartenu à Jules Amiot, de la famille paternelle de Proust, labellisé « Jardin Remarquable » : plusieurs bancs permettent d’y faire une halte voire d’y pique-niquer. Joli point de vue sur les ruines de l’ancien château, près de l’église. Les plus proustiens reviendront en mai, moi où fleurissent les fameuses aubépines —-

En sortant d’Illiers, possibilité de faire une halte voire de poser sa tente près de Méréglise - station de camping-cars -, dont l’onomastique se retrouve dans la toponymie proustienne, naviguant entre le côté de chez Swann et celui de Méséglise.

Quelques petites montées dans le parc national du Perche, avant de parvenir à Thiron-Gardais. Paysages magnifiques, très différents de la Beauce.

0 réponse
Options & légendes
Légende
Voie cyclable
Liaisons
Sur route
Alternatives
Parcours VTT
Parcours provisoire