S’équiper

Le vélo

Disposer d’un vélo en bon état, et si possible de bonne qualité, est une condition indispensable pour réussir votre escapade. Si vous partez pour plusieurs jours, préférez un vélo tout chemin (VTC) bien équipé : selle confortable, porte-bagages et au moins 21 vitesses.

Les conseils avant de partir :

  • Réglez bien le vélo à votre taille : la selle et le guidon !
  • Vérifiez vos freins, l’éclairage, vos vitesses, l’état de vos pneus et gonflez les bien.

Astuce pendant le voyage : penser à resserrer les écrous et petites vis sur votre vélo régulièrement !

On peut se dire qu’un vélo… c’est un vélo ! Mais au fil des kilomètres, vous comprendrez qu’il est préférable d’avoir un vélo de qualité. Si vous comptez voyager souvent, vous ne regretterez pas l’investissement dans un bon vélo. Sinon, il y a la possibilité d’en louer !

Louer un vélo peut être une bonne solution pour être certain d’avoir une monture en bon état et bien équipée. Vous pourrez également louer des sacoches en même temps que le vélo. C’est très pratique même pour une sortie à la journée afin d’emporter des vêtements et votre pique-nique.

Trouver un loueur de vélo sur l’itinéraire

Les accessoires

Photo ou vidéo ? En expliquant tout ce qui est nécessaire (lumières, GPS, bidons, casque…)

Préférez des sacoches à un sac à dos qui sera plus fatiguant à la longue. Une sacoche de guidon peut également être très pratique pour y mettre votre carte ou guide et y ranger les objets courants.

Emportez avec vous un petit kit de réparation avec du matériel pour les crevaisons, chambres à air de rechange, pompe et raccord adapté à vos valves…

N’oubliez pas d’emporter un antivol pour attacher votre vélo lorsque vous n’êtes pas dessus. Préférez les antivols en U qui sont plus sécurisants que ceux en câble ou en spirale. Pour attacher correctement votre vélo, il faut passer par une roue, le cadre et un point fixe.

La sonnette est un petit accessoire obligatoire !

Les vêtements

Prenez une tenue dans laquelle vous serez à l’aise. Si vous avez peur des douleurs aux fessiers, la selle en gel ou le cuissard sont une bonne solution. Pensez aux lunettes de soleil et à vous protéger avec de la crème solaire même par temps couvert !

Porter des vêtements clairs voire réfléchissants est idéal pour être vu si vous roulez en fin de journée. En choisissant un k-way fluorescent, vous vous protégerez contre le froid, le vent, la pluie mais vous serez également plus visible !

Contre le froid, empilez les couches de vêtements ! Pour la première couche, choisissez des matières respirantes. Elle doit permettre de garder votre peau au sec il faut donc éviter le coton qui absorbe l’humidité et sèche lentement ! Pour la deuxième couche, prenez des matières chaudes type polaire pour retenir la chaleur. La troisième couche sera contre le vent et la pluie si nécessaire. N’oubliez pas aussi de vous protéger avec un bonnet et des gants si vous faites votre excursion à vélo en hiver, printemps ou automne. La météo est assez changeante dans nos régions de l’Ouest français.

L’alimentation

Emportez toujours à boire, des fruits secs et des barres énergétiques. Cette précaution vous évitera les coups de pompe ! 

Certaines étapes de La Véloscénie traversent des zones très rurales où vous aurez parfois du mal à trouver des épiceries ou petits commerces. Avant de quitter votre ville étape le matin, faites le plein, s’il n’y a pas de point de ravitaillement à mi-parcours. Attention ! Dans la campagne, les petits commerces sont très souvent fermés entre 12h et 14h !

Où remplir sa gourde ?

Petite astuce : les cimetières. Tous les cimetières ont un point d’eau potable. Laissez couler un peu l’eau si celui-ci n’a pas été utilisé depuis longtemps avant de remplir votre gourde.

Vous pourrez également trouver de l’eau dans les toilettes publiques et certaines aires de pique-nique. Les établissements labélisés Accueils vélo peuvent également remplir votre gourde. N’hésitez pas à sonner quand vous voyez le logo sur la porte.