Accéder à l’itinéraire

Voici les différents moyens pour rejoindre La Véloscénie :

En train

Vous pouvez également localiser les gares à proximité de l’itinéraire directement sur les pages des étapes.

La plupart des TER (Trains Express Régionaux) permettent d’emporter gratuitement votre vélo en bagage à main dans les espaces dédiés. Il vous suffit de repérer les pictogrammes vélo sur les portes des wagons « vélo ». Ces espaces sont accessibles dans la limite des places disponibles et ne peuvent être réservés.
 

Certains trains Intercités sont dotés d’espaces dédiés aux vélos. La réservation (10 €) est parfois obligatoire à bord des trains de jour.
 

Certains TGV disposent également d’un espace vélo. La réservation (10 €) est obligatoire pour le voyage de vélo en TGV.
 

Pour embarquer votre vélo dans les RER et Transilien, il vous faudra respecter les plages horaires suivantes pour des questions de sécurité :

  • Du lundi au vendredi, avant 6h30, entre 9h30 et 16h30 et après 19h30 ;
  • Le samedi, le dimanche et les jours fériés sans restriction

Installez-vous dans une plateforme signalée avec un pictogramme vélo !

Sur le site internet de la SCNF, vérifiez si le logo vélo est indiqué dans les propositions de trajet ; il indique si le transport de vélo est autorisé dans ce train ainsi que la tarification (gratuit ou payant).

Découvrez les règles spécifiques aux trains européens, notamment l’Eurostar, le Thalys et le Lyria. Pour l’Eurostar, il vous suffit d’enregistrer votre vélo en avance par téléphone ou sur place (Gare de Londres ou Gare du Nord à Paris) en tant que bagage, il sera pris en charge et embarqué dans votre train. Le coût est de 35€ par vélo.

Les services +

Pas envie de vous charger avec votre vélo dans le train ? Le service « bagages à domicile » de la SCNF propose à tous voyageur muni d’un billet, d’expédier bagages et vélos à l’adresse de votre choix ! Il faut compter environ 70 € pour un vélo.

Si vous n’avez pas de vélo ou ne voulez pas l’emporter, consultez la page louer un vélo pour localiser les points d’arrivés stratégiques sur l’itinéraire. Certains loueurs pourront être en mesure de venir récupérer le vélo à votre arrivée, n’hésitez pas à demander !

Et n’oubliez pas… pour votre confort et celui des autres usagers :

  • Évitez d’emprunter les trains avec un vélo aux heures de pointe
  • Arrivez à l’avance pour ne pas retarder le départ
  • Circulez vélo à la main dans les gares

Vous pouvez aussi consulter les sites TER des différentes régions traversées :

En voiture

Si vous souhaitez accéder à l’itinéraire de la Véloscénie en voiture, plusieurs astuces :

  • Pensez au portevélo, à fixer sur la voiture, pour emmener vos vélos au départ de votre randonnée.
  • Laissez votre voiture à proximité d’une gare afin de pouvoir prendre le train pour revenir là où vous l’aurez laissé. Les bus n’offrent malheureusement pas la possibilité de voyager avec un vélo.

En avion

Vous venez de loin et vous envisagez de prendre l’avion avec votre vélo pour faire la Véloscénie ?
 

Voici quelques conseils :

  • Vérifiez la politique de transport des vélos de votre compagnie aérienne.
  • Emballez votre vélo dans un sac ou une boîte, disponible chez des vélocistes
  • Dégonflez les pneus
  • Enlevez les pédales
  • Tournez le guidon dans l’alignement du cadre et de la roue
  • Vérifiez votre assurance voyage afin de vous assurer contre toute éventuelle détérioration par le personnel de l’aéroport

Plus de conseils sur cyclosite et le braquet de la liberté.