Six jours sur La Véloscénie

D'Epernon au Mont-Saint-Michel en 6 jours

Voyage effectué du 06/07/2014 au 11/07/2014. 720 km parcourus en 6 jours (moyenne de 120 km) dont cinq nuits sous tente.

Je suis parti seul sur un vélo mixte du genre randonnée / fitness, pouvant accepter des sacoches mais relativement léger avec quelques éléments carbone.

EPERNON / NOGENT LE ROTROU 120 Km

Première difficulté rencontrée:

Trouver l’itinéraire dans Chartres: on rentre dans Chartres en traversant un parc. A la sortie de celui-ci aucune indication. J’ai suivi l’Eure mais plus loin au niveau du boulevard de la Courtille aucune indication.

Après quelques suppositions je trouve enfin l’itinéraire qui suit les bords de l’Eure en traversant un deuxième parc en direction de Luisant.

Deuxième difficulté: vers la fin de ce parc, la voie goudronnée vous emmène hors itinéraire. Il faut en déduire que le bon chemin se trouve juste avant la fin de cette voie goudronnée en devenant une piste certes très praticable mais sans aucune indication.

Troisième difficulté : à la sortie de ce parc aucune indication. La jugeotte est obligatoire.

Arrivée à Nogent le Rotrou qui détient la palme de la ville la mieux signalée. Camping un peu rustique sympa et pas cher. Les difficultés rencontrées par manque de signalisation et la pluie ont terni le charme de cette étape.

NOGENT LE ROTROU / BAGNOLES DE L’ORNE 140 Km

Etape très agréable.

Une voie verte de 60 kilomètres environ vous mène à Alençon. Traversée agréable de cette cité qui manque de panneaux.

J’ai fait le trajet jusqu’à Carrouges par la D2 puis par la D908 jusqu’à Bagnoles de l’Orne.

Félicitations à Carole de l’office de tourisme qui s’est mis en quatre pour me renseigner. Camping un peu plus luxueux disposant d’un snack.

BAGNOLES DE L’ORNE  / MONT SAINT MICHEL 110 Km

Attention la traversée de DOMFRONT n’a aucun aucun aucun panneau. Débrouillez-vous. Ensuite une belle et longue voie verte très agréable sous les arbres avec de jolis paysages.

Arrivée dans la baie du Mt St Michel, bien suivre l’itinéraire de La Véloscénie sous peine de rouler sur une route très passagère donc dangereuse pour nous, petits cyclistes vulnérables.

Le retour s’est fait plus facilement en ayant mémorisé les points de passage dépourvus de signalétique heureux de rouler entièrement sur le circuit !!!! Etapes identiques, mêmes camping.

MA CONCLUSION

Belle réalisation de relier Paris au Mt saint Michel. Le guide est sorti avant que toutes les communes disposent les panneaux nécessaires.

De réalisation récente, elle est encore inconnue des locaux, personne ne peut vous aider, à part les offices de tourisme. 

A part ce désagrément, les paysages traversés sont très agréables. Les routes partagées, voies forestières ou voies vertes sont un véritable bonheur, instants de méditation à travers nos belles campagnes.

Merci à tous ceux qui ont oeuvré à cette réalisation.

 

Alain LAURENT 

60 ans

Nogent sur Marne

 

N.B. : Grâce à ce témoignage nous avons pu identifier les lieux où les panneaux étaient manquants ou parfois arrachés ou accidentés. Ces problèmes de signalisation sont en cours de résolution. Attention, certains cyclistes ratent des panneaux, pourtant bien présents mais noyés dans la signalisation des grandes villes, notamment à Chartres. Veillez à bien vous équiper d'une carte et/ou des tracés GPS.